fbpx
L’utilisation d’applications et de sites Web à haut risque a augmenté de 161% dans le cadre du télétravail

L’utilisation d’applications et de sites Web à haut risque a augmenté de 161% dans le cadre du télétravail

Le nombre d’employés pratiquant le télétravail a augmenté de 148% depuis le début de la pandémie, et des changements rapides dans le comportement des utilisateurs ont ouvert la voie à une tendance alarmante qui continue de mettre à rude épreuve les équipes de sécurité.

 

En effet, le rapport Netskope Cloud and Threat d’août 2020 met en évidence une augmentation de 97% de l’utilisation personnelle des appareils professionnels, et une augmentation de 600% de visites sur des sites web pour adultes dans le contexte de la pandémie.

 

« Au fur et à mesure que les employés s’habituent au travail à distance, les limites entre l’utilisation professionnelle et personnelle s’estompent. En effet, ceux-ci sont beaucoup plus susceptibles d’utiliser leurs appareils pour des raisons personnelles et de s’engager dans des activités à risque », indique le rapport.

 

Le partage accru des appareils au sein du foyer peut également contribuer à la hausse de l’utilisation des applications personnelles et du trafic Internet. Le rapport souligne l’augmentation du trafic réseau concernant un large éventail d’applications et de sites Web tels que l’éducation, les jeux et les contenus pour enfants.

 

« L’augmentation de visites dans certaines catégories – comme l’éducation et l’enfance – indique que les appareils professionnels sont partagés avec d’autres membres de la famille. L’utilisation d’appareils par des personnes qui ne font pas partie de l’entreprise augmente naturellement les risques pour la sécurité de ces appareils ».

 

En outre, le rapport précise que « 7% des utilisateurs ont téléchargé des données d’entreprise sensibles depuis des applications cloud personnelles, ce qui fait que ces données peuvent être utilisées de manière inappropriée et potentiellement dérobées ». Parmi les types de données les plus couramment téléchargées, on retrouve : les données à caractère personnel (DCP), les informations personnelles de santé (PHI), les codes sources et les informations confidentielles relatives aux entreprises.

 

L’analyse de données anonymes recueillies auprès de millions d’utilisateurs entre janvier et juin 2020 a également montré que 63% des malwares étaient diffusés via des applications cloud telles que Microsoft Office 365, OneDrive for Business, Microsoft SharePoint, Google Drive et Amazon S3. Les tentatives de phishing (15%) utilisant des applications basées sur le cloud ont également constitué une menace importante pour le premier semestre 2020, Facebook, AOL Mail, Blogger et Microsoft Live Outlook figurant parmi les applications les plus régulièrement utilisées pour la diffusion d’arnaques en ligne.

 

C’est dans cette perspective de risques accrus qu’il faut envisager une protection accrue. C’est pour cette raison que Groupe TI a pris la décision stratégique de migrer vers les solutions de Bitdefender, un leader mondial en cybersécurité depuis près de 20 ans. En effet, les solutions primées par Forrester préviennent, détectent et répondent aux multiples vecteurs d’attaque pouvant viser votre organisation.

 

Que votre entreprise soit grande ou non, Groupe TI trouvera la solution de cybersécurité adaptée à vos besoins d’affaires. À cet égard, nous vous invitons à contacter l’un de nos conseillers afin d’explorer les potentielles pistes de solutions adaptées à vos besoins d’affaires.



Vous êtes interpellés par le sujet dont nous venons de traiter ? Vous êtes incertain de la manière dont vous pouvez implanter les recommandations que nous suggérons dans cet article ? Ou encore, vous ne savez pas comment en exprimer le rendement de l’investissement ? Nous vous invitons à contacter l’un de nos conseillers afin d’explorer les potentielles pistes de solutions adaptées à vos besoins d’affaires.

EN SAVOIR PLUS

Partagez avec vos collègues !